L’Etiothérapie manuelle trouve ses fondements dans diverses approches thérapeutiques. 

Elle est née de la passion, de l’innovation et de l’expérience de son père fondateur Mr Guy voyer, Ostéopathe.

Cette technique a une approche globale du patient.  S’appuyant sur les liens anatomiques, elle a pour but de comprendre l’origine de nos maux et de les traiter manuellement.

 

 

Comment ça marche ?

 

Toute consultation débute par une anamnèse et des tests ostéo-articulaires spécifiques afin de cerner le mode de fonctionnement lésionnel du consultant. Cela permet ainsi au praticien de déterminer son approche thérapeutique et les techniques les plus appropriées : Pompages ostéo-articulaires, fascia thérapie, techniques de libération articulaire directe ou indirecte, Etirements Longitudinaux de Décoaptation Ostéo- Articulaire (ELDOA), Etirements myo-faciaux, Transversal Tendinous and Ligamentous Stretching (2TLS)…

 

 

Champs d’action de l’Etiothérapie manuelle ?

 

Son champs d’action est  multiple et varié : lombalgie, sciatique, tout type de tendinopathie, névralgie cervico-brachiale, cervicalgie…

 

L'Etiothérapie manuelle permet d’aborder le corps dans sa globalité et ainsi de travailler sur chacun des systèmes qui le composent. Le corps est un ensemble de tissus spécifiques qui marchent en interaction permanente. Il est donc impossible de les dissocier.Par exemple l’estomac qui fait partie du système digestif est intimement lié, via le diaphragme, au cœur qui fait partie du système cardiovasculaire.

Cette technique peut traiter une simple sciatique tout comme avoir un intérêt majeur dans l’accompagnement d’une thérapie propre à une pathologie. Par exemple, les douleurs  liées à un syndrome du côlon irritable vont être grandement soulagées par un travail spécifique sur le système digestif et les fascias qui le composent.

Siret N° 843 062 951 00010

Copyright@2020 Olivier Belloc

Le présent site est la propriété intellectuelle de Mr Olivier Belloc. Toute reproduction ou imitation fera l'objet de poursuites civiles et pénales.